Accueil

 

                                                                       Agriculture urbaine à Meknès, Maroc © P.Duguémoulay_ismail

Appel à communication FONCIMED 2018 – L’allocation des ressources foncières dans les espaces méditerranéens

Dans le cadre de son séminaire international annuel en 2018 qui se tiendra à l’Université Moulay Ismaïl de MEKNES au Maroc (8-10 novembre 2018), le Réseau de recherche Foncimed propose de mettre l’accent sur la question de la régulation des ressources foncières, envisagée dans une perspective pluridisciplinaire à la fois sous ses dimensions juridiques, mais aussi sociales, spatiales et économiques.

Les résumés peuvent être soumis en anglais ou français jusqu’au 18 juin 2018.

Appel_Foncimed2018_       Text_formulaire_françaisAdresse mail cliquez ici

Call for abstracts FONCIMED 2018 – Allocation of land resources in the Mediterranean area

For its 2018 annual international seminar at the University Moulay Ismail in MEKNES, Morocco (8-10 November 2018), the research network Foncimed proposes to focus on the question of regulation of land resources, seen from a multidisciplinary perspective, both in its legal and in its social, spatial and economic dimensions.

Call for abstracts may be submitted in english or french until 18 juin 2018.

Call_Foncimed2018_        Text_form_english                     e-mail adresse click here

——————————————————————————————————————————————

Le réseau FONCIMED est issu d’une volonté affirmée de chercheurs et de praticiens méditerranéens travaillant sur la question foncière ou confrontés à cette question dans le cadre de leurs activités. Sans institutionnalisation particulière, il est coordonné conjointement par des chercheurs de l’INRA-SAD. Le réseau FONCIMED est composé de participants ayant des disciplines et des postures professionnelles différentes. C’est un lieu permettant de valoriser scientifiquement cette diversité, sans contraintes ni limites à priori.

Le réseau s’est doté d’un cadre théorique et méthodologique afin de favoriser les échanges, les synthèses et les valorisations des travaux conduits en son sein.

Au plan thématique, il focalise ses analyses sur la gouvernance foncière et les usages des ressources naturelles à des échelles diversifiées d’analyse : c’est à dire l’étude des usages du sol et de l’eau, ainsi que de l’encadrement institutionnel de ces usages, au regard des évolutions induites sur les ressources naturelles (pris au sens large). Autour de cet objet, il fédère des disciplines différentes et opte pour une approche anthropo-centrée évaluant les dispositifs au regard des services rendus à la société et les conditions de leur compatibilité avec les pratiques et les intérêts privés ou sociaux en jeu. Le cadre de référence prend en compte les usages ou les non-usages du sol et de l’eau en vue d’identifier les services écosystémiques qui en découlent.

Au plan méthodologique, la participation au réseau engage les chercheurs à conduire des travaux ayant une méthodologie permettant l’échange interdisciplinaire, ainsi que les analyses comparatives entre sites, régions ou pays méditerranéens

Trois objectifs principaux sont plus particulièrement poursuivis par le réseau :

  1. D’être un lieu d’échange des savoirs sur la thématiques gouvernance foncière et usages des ressources naturelles.
  2. D’être une voie de contextualisation des approches ou des résultats disciplinaires des membres du réseau.
  3. D’être un lieu de veille des évolutions sociales ou institutionnelles émergentes sur les territoires et pouvant influer sur leurs dynamiques à moyen terme.

Les activités prévues pour la période triennale à venir sont destinées à fournir au réseau des analyses comparées fondées sur un cadre méthodologique commun ainsi que la possibilité de travaux théoriques plus génériques et en facilitera la publication. Elles sont de trois ordres :

Des rencontres annuelles destinées à échanger entre les membres du réseau sur les avancées et travaux de l’année écoulée.

Un évènement de plus grande ampleur organisé à la fin de la période triennale. Sur le modèle de l’école chercheur et du cours décentralisé de Tunisie 2009, une manifestation sera organisée en un lieu emblématique de la relation entre usages du sol et ressources naturelles. Il permettra de faire côtoyer sur plusieurs jours, des chercheurs, des étudiants et des gestionnaires. Le sujet de cette manifestation dépendra du lieu choisi, mais il devra avoir pour ambition d’ouvrir des voies de réflexion pour l’analyse du site d’étude lui même comme de la régulation des dynamiques observées.

Des accueils de stagiaires, jeunes chercheurs ou post-doctorants. Dans la limite des crédits et des moyens matériels disponibles, les membres du réseau mettent à disposition de stagiaires, jeunes chercheurs ou post-doctorants travaillant sur le thème de la gouvernance foncière et des usages des ressources naturelles, un accueil dans leur institution d’origine.

News !! : Téléchargez La petite exploitation agricole méditerranéenne,une réponse en temps de crise 2017 – Numéro 117 OPTIONS méditerranéennes Editeurs scientifiques : Jean-Christophe Paoli (coordinateur), Théodosia Anthopoulou, Abdallah Ben Saad, Pascal Bergeret, Mohamed Elloumi, Claude Napoléone, Gisèle Vianey

DSC_0341

Actes de résumés du dernier séminaire de Foncimed 2017  Cliquez ici

Revoir le programme Foncimed  2017  cliquez ici 

Publicités
Panneau 1

Participants

FONCIMED est un réseau méditerranéen pluridisciplinaire et interinstitutionnel d’échanges et de comparaisons d’expériences sur la question foncière (la physionomie et les dynamiques d’usages du sol des territoires ruraux et périurbains méditerranéens). Il a été créé en 2007 à l’initiative du CIHEAM et de son Institut de Montpellier et de l’INRA France. Ouvert à tous les chercheurs, étudiants et acteurs de terrain, le réseau Foncimed s’organise autour d’une rencontre annuelle dans un des pays participants, pendant laquelle sont présentés les derniers travaux ou projets des membres.

Foncimed regroupe des chercheurs et praticiens :

  • De pays du pourtour méditerranéen : Albanie, Algérie, Espagne, Égypte, France, Grèce, Italie, Maroc, Roumanie, Tunisie, Turquie;
  • Issus d’institutions très diverses : INRA (France), CIHEAM-IAMM, INRAT (Tunisie), Universités d’Antalya, d’Alger et de Tunis, Services centraux de ministères algériens et marocains…
Panneau 2

Contact

Formulaire de contact.